Mark Levinson

523

16 900 €

Nouveau produit

523
523

le 523 au prix de 16900€

(sans convertisseur intégré)et

le 526 au prix de 22500€

(avec convertisseur intégré)

 

Le préamplificateur Mark Levinson n° 523 est un préamplificateur double mono à six entrées doté d'un circuit "Pure Path", d'un étage phono de classe A et de sorties casque symétriques, asymétriques et de classe A configurables.

 

Le préamplificateur Mark Levinson № 526 est un préamplificateur à conception double-mono à 12 entrées doté d'un circuit "Pure Path", d'un étage "Pure Phono" de classe A, d'un DAC Precision Link 32 bits et de sorties casque symétriques, asymétriques et de classe A pour tous les formats de musique. 

 

Le modèle 523 est le préamplificateur ultime pour les amateurs de musique analogique.

 

Six entrées analogiques et phono de niveau ligne parcourent le chemin de signal entièrement symétrique, avec une conception double mono pour une pureté et des performances époustouflantes. Un contrôle précis incluant un volume basé sur le système d'échelle "R-2R", un étage phono de pur classe A et une sortie casque "Main Drive" de classe A également, le préamplificateur № 523 offre une performance sans compromis quelle que soit la source analogique.

 

Logé dans un châssis en aluminium de série 6000, comme tous les équipements Mark Levinson, le 523 est conçu et fabriqué à la main aux États-Unis.

 

Mark Levinson : le circuit "Pure Path"

 

Depuis 1972, Mark Levinson se consacre à l'art du son sans compromis, avec pour principe directeur la pureté musicale avant tout. Pour atteindre cet objectif, les ingénieurs de Mark Levinson ont synthétisés l'expérience acquise pour développer une philosophie de conception de circuits appelée "Pure Path". Sur le plan conceptuel, les principes qui le caractérisent comprennent un chemin de signal discret, à couplage direct, entièrement équilibré double mono, qui offre une pureté sonore sans restriction et sans compromis.

 

Loin de se contenter d'organiser intelligemment des composants de haute qualité, "Pure Path" est la rencontre de la science et de l'art : les ingénieurs de Mark Levinson sont chargés de créer la meilleure performance mesurée ET subjective possible. Pour citer Albert Einstein : "Tout doit être aussi simple que possible, mais pas plus simple."

 

Maîtrise analogique : le montage en cascode

 

Les composants Mark Levinson sont conçus autour d'un concept de circuit d'amplificateur "Pure Path" qui fait un usage intensif d'un élément de conception de circuit appelé cascode. Créés à l'origine pour améliorer la bande passante des circuits de tubes dans les radios, les ingénieurs de Mark Levinson déploient le montage cascode dans des circuits "Pure Path" pour améliorer à la fois la bande passante et la linéarité. Un cascode combine deux transistors de sorte qu'ils fonctionnent comme un seul dispositif composite qui fonctionne comme un seul transistor, en utilisant les caractéristiques souhaitées de chaque transistor composant et en rejetant les caractéristiques indésirables.

 

Les ingénieurs de Mark Levinson ont commencé leur conception de l'étage de gain du préamplificateur avec des paires de transistors à effet de champ à jonction (JFET), choisis pour leur faible bruit et leur gain élevé. Les JFET atteignent ces caractéristiques en partie en étant grands, et avec leur grande taille vient le gain non linéaire - ou distorsion. Pour atténuer ce problème, des BJT (transistors à jonction bipolaire) ont été ajoutés au circuit. Les BJTs présentent une impédance d'entrée très faible et une impédance de sortie très élevée, ce qui se traduit par une excellente bande passante et linéarité. En créant un montage cascode de JFETs et de BJTs, ils ont créé une conception avec les meilleures caractéristiques des deux transistors.

 

Les ingénieurs ont ensuite connecté la sortie de la cascode à un autre transistor du "genre" opposé. Le courant circule dans le sens inverse pour "tourner" le sens du courant du signal. Cette connexion spéciale s'appelle un "Cascode Folded" et c'est une caractéristique du circuit "Pure Path" : gain élevé avec un faible bruit, une large bande passante et une excellente linéarité.

 

Contrôle du volume supérieur : l'échelle R-2R

 

La base de nombreuses commandes de volume est le vénérable potentiomètre analogique - un appareil qui présente un certain nombre d'inconvénients en termes de performances. La connexion mécanique s'use, créant des bruits de "rayures" ou de craquements ; il est pratiquement impossible de fabriquer une paire à performances identiques, et des déséquilibres de niveau entre les deux canaux peuvent se produire en raison de l'inadéquation d'une paire stéréo ; et en raison de leur réaction variable aux capacités parasites à différents réglages de volume, le son change en fonction de l'endroit où le volume est réglé. Plutôt que d'essayer d'améliorer cette conception imparfaite, les ingénieurs de Mark Levinson l'ont abandonnée. Ils ont plutôt utilisé une architecture de circuit complexe appelée échelle R-2R.

 

Dans l'échelle R-2R, une série de résistances, toutes identiques (R), forment le côté de l'échelle, avec un autre ensemble de résistances formant les barreaux, toutes identiques avec une résistance double (2R). Ce circuit unique prend le courant qui apparaît à son entrée et le divise successivement en deux à chaque "échelon" de l'échelle. Différentes combinaisons de courants "d'échelon" peuvent alors être sélectionnées et additionnées, délivrant avec précision presque n'importe quel courant de sortie, et donc, de réglage du volume.

 

Une échelle R-2R est un système très précis. Les courants à travers les barreaux sont déterminés par des résistances fixes, capables de tolérances très serrées, dont les valeurs peuvent être très proches les unes des autres. Les commutateurs analogiques "dirigent" les courants, sont des appareils de précision et n'ont pas de contacts mécaniques qui s'usent. En bref, l'échelle R-2R résout tous les problèmes inhérents aux commandes de volume à potentiomètre. C'est pourquoi c'est une pierre angulaire de la philosophie de Mark Levinson Pure Path.

 

Composants de qualité militaire

 

Tous les équipements Mark Levinson utilisent des composants électroniques soigneusement choisis pour leur tâche spécifique. Les paires de transistors JFET ont un gain élevé, un faible bruit, une faible distorsion, et parce qu'elles sont encapsulées dans le même boîtier, les deux dispositifs fonctionnent dans des conditions presque identiques. Les condensateurs utilisés dans les endroits critiques de filtrage sont à film, reconnus pour leurs performances constantes quelles que soient la température et la fréquence. Enfin, les résistances dans les endroits critiques de réglage de gain et de rétroaction utilisent des éléments en couche mince de nitrure de tantale. Matériau extrêmement coûteux, le nitrure de tantale est généralement utilisé dans l'équipement militaire sensible parce qu'il est exceptionnellement stable en température, qu'il fait très peu de bruit et qu'il n'est pas affecté par les champs magnétiques. Dans un équipement audio de qualité, ces caractéristiques rendent le son encore plus révélateur et sans effort, sans les non-linéarités de bas niveau causées par des matériaux moins résistifs car ils chauffent et refroidissent dans des conditions dynamiques. Logé dans un châssis en aluminium extrudé 6063-T5 de qualité aéronautique, le modèle 523 offre une précision de construction extrêmement élevée, avec des tolérances extrêmement basses.

 

Phono : pure classe A

 

La section préamplification de l'entrée phono peut être une tâche difficile, et c'est un domaine où certains fabricants d'équipements lésinent sur les composants et la conception. Les préamplificateurs n° 526 et n° 523 présentent un nouvel étage phono Mark Levinson, "Pure Phono", qui suit lui-même les principes du "Pure Path", y compris le design discret, sans ampli op. L'étage "Pure Phono" fonctionne exclusivement en classe A, utilisant des résistances en nitrure de tantale à couches minces, des condensateurs en polypropylène avec des tolérances très faibles. L'étage "Pure Phono" contient également des canaux physiquement séparés et des entrées symétriques pour la pureté du signal.

 

L'étage Pure Phono offre une section MM à gain fixe avec cinq réglages capacitifs de chargement de cellule, et une section MC avec trois réglages de gain et 10 réglages résistifs. Et un filtre à ultrasons compense intelligemment le rumbe et la distorsion.

 

Le menu de configuration permet d'ajuster certains réglages à vos préférences, comme par exemple le volume max, le niveau de volume lors de l'allumage, le type de cellule avec la charge adaptée. Vous aurez également la possibilité d'appliquer un filtre passe-haut (80 Hz, de quatrième ordre) : si vous avez connecté un caisson de graves actif à l’une des sorties et souhaitez restreindre les basses fréquences envoyées aux haut-parleurs principaux de votre système, réglez le filtre passe-haut à Activé pour la sortie connectée à ou aux amplificateurs de puissance de vos haut-parleurs.

ÉCOUTE PERSONNALISÉE
RENDEZ-VOUS AU MAGASIN

En savoir plus

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

523

523

Téléchargement